Nostalgie Martinique Guadeloupe et Guyane | NostalgieDom.fr
Actualités
sorties, concerts, concours ...


Ace Of Base

FABULEUX CONTE DE FÉE

L’un des plus fabuleux contes de fées des années 90 est celui des enfants prodiges de la pop suédoise, j’ai nommé Ace of Base : les frère et s¿urs Jenny, Jonas et Linn Berggren, accompagné de leur copain Ulf Ekberg. En dix ans, le groupe Ace of Base a en effet vendu plus de 30 millions d’albums et 15 millions de singles, il a caracolé en tête des charts de pratiquement tous les pays du monde et ses membres sont devenus des idoles de stature mondiale.
Le groupe a également joué un rôle déterminant pour ce nouveau genre musical qu’est le pop reggae, dont il est à l’instigation aux côtés de ses producteurs, mais il a aussi amené la sonorité suédoise au pinacle de la popularité.

Ace of Base est originaire de la ville portuaire suédoise de Gothenburg. C’est là que Jonas et Ulf se rencontrent et décident de monter un groupe. Après avoir bricolé un certain temps sur synthés, boîtes à rythme et sampleurs, ils se rendent compte qu’il leur manque l’élément vocal pour compléter leurs grooves frénétiques et se mettent donc en quête de plusieurs voix. Leur choix se fixe sur Jenny et Linn, les deux s¿urs de Jonas, chanteuses douées, qui ont étudié la musique en classe et qui font partie du ch¿ur de leur paroisse.
Ace of Base fait ses débuts sous un autre nom (Tech Noir) et dans un autre style : une musique sous adrénaline, d’inspiration techno. Ace of Base prendra pourtant une direction différente et c’est dans cette incarnation que le groupe connaîtra la gloire internationale, à travers "Wheel of Fortune", suivi des tubes planétaires "All That She Wants", "The Sign"et "Don’t Turn Around" (reprise d’un morceau d’Aswad). Presque dès le début, ce grand producteur suédois qu’est Denniz Pop s’intéresse à leur travail, et c’est lui qui produira leur premier succès international : "All That She Wants".
Ce single déferle sur la Scandinavie et sort très rapidement en Europe continentale. C’est en Allemagne qu’il atteindra d’abord la première place des palmarès, mais cet exploit se répétera dans bien d’autres pays. Ensuite vient l’enregistrement de Happy Nation, premier album du groupe, qui s’est à se jour vendu au total à 23 millions d’exemplaires dans le monde (huit fois disque de platine). Et c’est effectivement au titre de premier album le plus vendu, qu’il figure au Livre Guinness des records. Il ouvre également à Ace of Base les portes du succès aux Etats-Unis puisqu’aussi bien le single que l’album se classeront en tête du hit-parade des ventes de Billboard, faisant d’Ace of base les premiers artistes suédois à atteindre de tels sommets. La version américaine de cet opus, intitulée "The Sign" se classera en fait à trois reprises dans ce palmarès, à chaque fois propulsée par un single différent.

LA VIE EST UNE FLEUR

Selon le magazine professionnel européen Music & Media, "All That She Wants" vient en tête des singles du Vieux Continent pour la décennie 1984-1994. Gothenburg, ville natale des quatre musiciens, a fait des quatre musiciens ses citoyens d’honneur. En France, leur album s’est classé numéro un trois fois, pour ainsi décrocher un disque de diamant (1,5 millions d’exemplaires vendus).
Leur deuxième album très attendu, intitulé The Bridge, sera enregistré sur dix mois, et parfois dans quatre studios à la fois. Sa promotion débute en 1995, dans le cadre des championnats du monde d’athlétisme puisque c’est Gothenburg qui accueille la manifestation sportive cette année-là. Le groupe y interprétera le premier single extrait de l’album ( "Lucky Love") devant des téléspectateurs du monde entier. Les morceaux les plus forts de cet opus ; "Lucky Love", "Beautiful Life" et "Never Gonna Say I’m Sorry", seront autant de tubes et pousseront ses ventes jusqu’aux 5 millions à ce jour.
Au travers de son troisième album, Flowers, le groupe montre de nouvelles facettes de leur talent. La voix de Jenny a pris de l’assurance. Comme en témoignent d’évidence leurs contributions à cet album, Jonas, Ulf et Jenny ont mûri dans leur rôle de compositeurs. Et si Linn reste résolument fidèle à Ace of Base, elle n’en choisit pas moins d’adopter une position plus en retrait par rapport à sa soeur Jenny.
"Life Is A Flower", premier single extrait, sera consacré comme le plus joué à la radio et à la télévision en Europe en 1999. "Cruel Summer", qui le suivra, est une reprise d’un tube original de Bananarama du milieu des années 80.
Parmi les autres petits bijoux de cet album figurent "Travel To Romantis" et "Always Have, Always Will", tandis que le titre "Everytime It Rains", qui figure sur la version américaine de l’opus, n’est sortie en Europe qu’en Grande-Bretagne. Là encore, des modifications interviennent pour la sortie américaine : Flowers est rebaptisé Cruel Summer et s’agrémente de plusieurs morceaux supplémentaires. Au total, les deux variantes se sont vendues jusqu’ici à 2 millions d’exemplaires.
Au printemps 99, Jonas, Jenny, Linn et Ulf se sont retrouvés dans le studio de Jonas pour écrire des morceaux à destination de leur quatrième album. Parallèlement, ils ont décidé, en accord avec leur maison de disques, de sortir enfin une compilation de tous leurs singles de la décennie avant de franchir le seuil du nouveau millénaire.

UN SON RECONNAISSABLE ENTRE MILLE

L’album Da Capo prolonge l’aventure du groupe suédois dont le son est désormais reconnaissable entre mille.
Pour trouver le juste équilibre entre les styles, Ace Of Base a fait appel à plusieurs producteurs. Swedes Jonas Von der Burg et Harry Sommerdahl des studios Pile ont produit et co-écrit avec Jonas Berggren. Les producteurs allemands Axel Breitung et Thorsten Brötzmann ainsi que l’équipe suédoise LaCarr ont également apporté leur concours.
Au cours des quatre années nécessaires à la finalisation de cet album, le groupe a écrit plus de 150 chansons parmi lesquelles il a sélectionné les onze meilleures ainsi que la chanson-titre. "Wonderful Life" (reprise d’un titre interprété par l’anglais Black dans les années 80) a été choisie pour clore l’album. Jonas a écrit certaines chansons en solo et d’autres avec le groupe. "Cela a été une excellente façon de se redécouvrir les uns les autres en tant que personne et tant qu’auteur après la longue interruption de notre collaboration", confie Jenny Berggren.
Ce nouvel album atteste de la diversité des talents du groupe dans l’univers de la pop. L’intensité de leur musique se reflète dans le premier single, "Beautiful Morning". Très harmonique, "Ordinary Day" prouve une fois de plus le talent de compositeur de Jonas Berggren. "Da Capo" a un tempo très enlevé et reste le morceau préféré de Jonas et d’Ulf. "The Juvenile" est un slow assez théâtral. Jonas aime "vraiment beaucoup son message qui dit tout simplement : si vous ne vous occupez pas des jeunes maintenant, ils ne se soucieront pas de vous plus tard".
Jenny et Linn ont enregistré l’essentiel des voix à La Grange, Gothenburg, le studio de leur frère Jonas. Les autres enregistrements ont été effectués à Stockholm aux studios LaCarr et Pile, mais également à Hambourg où s’est organisée une partie de la production.rtaines chansons en solo et d’autres avec le groupe. "Cela a été une excellente façon de se redécouvrir les uns les autres en tant que personne et tant qu’auteur après la longue interruption de notre collaboration", confie Jenny Berggren. Ce nouvel album atteste de la diversité des talents du groupe dans l’univers de la pop. L’intensité de leur musique se reflète dans le premier single, "Beautiful Morning". Très harmonique, "Ordinary Day" prouve une fois de plus le talent de compositeur de Jonas Berggren. "Da Capo" a un tempo très enlevé et reste le morceau préféré de Jonas et d’Ulf. "The Juvenile" est un slow assez théâtral. Jonas aime "vraiment beaucoup son message qui dit tout simplement : si vous ne vous occupez pas des jeunes maintenant, ils ne se soucieront pas de vous plus tard".
Jenny et Linn ont enregistré l’essentiel des voix à La Grange, Gothenburg, le studio de leur frère Jonas. Les autres enregistrements ont été effectués à Stockholm aux studios LaCarr et Pile, mais également à Hambourg où s’est organisée une partie de la production.

Universal Music France © 2007-2008




Partager