Nostalgie Martinique Guadeloupe et Guyane | NostalgieDom.fr
Actualités
sorties, concerts, concours ...


Phil Barney

Né en Algérie, Phil Barney se met au violon à l’âge de huit ans et suit des cours au Conservatoire. Arrivé en France, il passe à la batterie, après s’être mis aux percussions, et intègre son premier groupe à treize ans, influencé et transporté par le son électrique des Beatles, de Nino Ferrer et de Johnny Hallyday qui est sa grande idole à l’époque. A seize ans, il chante et joue des percus dans des bals, avant de se produire au Club Med.
C’est ensuite l’époque des cabarets parisiens avec son ami Michel Amsellem (piano) qu’il rencontre au lycée.
Après un BTS de chimie, Phil Barney décide, en 1981, de faire de la radio sur Carbone 14, ainsi que de l’animation sur RTL Télévision (il présente l’émission « Dimanche en pyjama »), puis crée « L’éphéméride de Phil Barney », avec un rap quotidien sur le Saint du jour.

En 1982, Phil Barney travaille avec des musiciens ayant participé à "Champagne pour tout le monde et caviar pour les autres" de Jacques Higelin. Grâce à eux, il fait la connaissance de Marvin Gaye qui lui propose de produire les chansons qu’il vient jste de maquetter. Durant trois semaines mémorables, Phil enregistre à Paris sous la houlette du créateur de "What’s Going On", un fabuleux rêve éveillé pour ce fan absolu de musique Noire.

Malheureusement l’album Bird Barney ne voit jamais le jour et seule la chanson éponyme paraît en 45-tours. L’expérience demeure unique et riche d’enseignement, le jeune chanteur apprend respect, sérieux et professionnalisme, au contact d’un monstre sacré qu’il considère comme un héros et une légende de la musique soul. Les années suivantes voient Phil Barney épaulé par la crème des musiciens de studio, parmi lesquels le batteur Manu Katché qui s’illustrera, entre autres, avec Peter Gabriel et Sting. premier grand succès Il est temps pour ce chanteur bouillonnant de passer la vitesse supérieure, c’est chose faite en 1986, avec l’enregistrement du simple "Un enfant de toi" qui lui assure son premier grand succès. Considérant les chansons d’amour comme son jardin secret, Phil Barney devient, presque malgré lui, le grand chanteur de charme populaire du début des années quatre-vingt-dix.

Pourtant, l’artiste est à l’aise dans d’autres registres comme le funk, le rock californien, le reggae, le rap, ou encore la salsa. Au fil des années, Phil Barney publie de nombreux albums qu’il compose généralement à la guitare acoustique, Recto-verseau, Tour d’ivoire, Carnet de route , Partagez tout et Voleurs de rêves, accompagné de musiciens prestigieux comme Camil Rustam (guitare), Janick Top (basse), Bernard Paganotti (batterie), Jean-Yves d’Angelo (claviers), Jean-Jacques Milteau (harmonica) et Carole Fredericks (chœurs).

A suivre...
Carnet de route , Partagez tout et Voleurs de rêves, accompagné de musiciens prestigieux comme Camil Rustam (guitare), Janick Top (basse), Bernard Paganotti (batterie), Jean-Yves d’Angelo (claviers), Jean-Jacques Milteau (harmonica) et Carole Fredericks (chœurs).




Partager