Accueil > Actualités > News > Gaël Monfils promeut les bienfaits du lait pour les sportifs

Actualités 

News


Partager


Gaël Monfils promeut les bienfaits du lait pour les sportifs

Actuellement sur les courts du stade Roland-Garros, le joueur de tennis Gaël Monfils s’est aussi engagé à promouvoir les bienfaits du lait pour les sportifs dans une campagne télévisée, lancée officiellement par le Centre de recherches et d’études nutritionnelles (CERIN) mardi 25 mai. Selon Véronique Rousseau, diététicienne à l’INSEP, le lait est une boisson de récupération pour les sportifs, même amateurs, qui optimise les performances. C’est ce que tient à démontrer ce film de trente secondes.

La récupération est une phase essentielle pour les entraînements des sportifs, même amateurs. "80% de cette récupération passe par l’alimentation" indique Véronique Rousseau, diététicienne à l’Institut National du Sport et de l’Education Physique (INSEP).

A l’instar des boissons pour le sport, nécessaires pour se réhydrater pendant l’activité physique, le lait est aussi une solution pour de préparer avant l’effort et pour "recharger ses batteries".

Si l’activité physique engendre des pertes hydriques, le sport élimine également des protéines pendant les entraînements. "L’association de glucides et de protéines dans une collation prise immédiatement après l’exercice a montré ses effets. Les performances sont évidemment optimisées" explique l’ancienne judoka.

Il convient donc pour les sportifs amateurs de consommer un produit laitier une heure avant l’effort physique ainsi qu’une collation, composée d’un fruit et d’un produit laitier, trente minutes après l’entraînement. "La taille de la portion et du produit laitier varient en fonction du poids du corps et de la sollicitation musculaire. Par exemple, on oriente un sportif poids lourd vers du fromage blanc pour sa richesse en protéines", souligne la professionnelle.

A noter que le lait aromatisé ou le yaourt à boire sont particulièrement intéressants pour les sportifs car ces produits laitiers sont un mélange de protéines et de glucides. "En plus du glucide naturel du lait, le lactose, ils contiennent un "sucre-rapide", du saccharose", prévient le CERIN. Le lait chocolaté par exemple permettrait aux sportifs de mieux récupérer, selon une récente étude.

La nouvelle campagne sur le lait, financée par l’Union européenne, le ministère de l’Alimentation, de l’agriculture et de la pêche ainsi que le Centre National Interprofessionnel de l’Economie Laitière (NIEL), tient donc à attribuer une nouvelle image au lait, celle d’une boisson idéale pour la récupération des sportifs.

Au-delà de l’aspect physique, ce spot publicitaire a également vocation à faire intégrer l’idée que le lait n’est pas une boisson uniquement réservée aux bambins et jeunes enfants. "L’objectif est de redonner au lait une image positive auprès des adolescents et des jeunes adultes [...] On assiste depuis dix ans à une baisse régulière de consommation de lait en particulier chez les adolescents filles et garçons de 11 à 17 ans. Or cette tranche d’âge est celle de la croissance osseuse qui nécessite des apports calciques optimaux", commente le CERIN.